jeûne intermittent

Le jeûne intermittent… ça vaut le coup ?

Le jeûne intermittent n'est-il qu'une mode ou en vaut-il vraiment la peine ?

Il y a un thème pour lequel je suis devenu plus populaire au cours de mon voyage, probablement parce que c'est quelque chose de complètement en dehors de ce qui est généralement recommandé et de ce dont nous entendons toujours parler.

Il y a quelques années, il y a environ 4-5 ans, j'ai entendu parler d'un protocole appelé IF, ce qui signifie, jeûne intermittent, ou en portugais, jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent est fondamentalement un protocole dans lequel nous prenons nos repas pendant une certaine période d'heures, par exemple 8 heures du matin, et le reste de la journée nous ne mangeons rien, c'est-à-dire que nous faisons une période de jeûne.

Ce sujet a suscité mon intérêt pour les raisons les plus diverses, à savoir pour les merveilles qu'il a rendues possibles, notamment:

  • manger beaucoup à chaque repas
  • Mangez ce que vous voulez après l'entraînement
  • Cultiver et sécher simultanément

Bien sûr, c'était ma mauvaise interprétation de la réalité alors que je cherchais à nouveau une formule magique qui n'existe pas.

Ce protocole est devenu de plus en plus célèbre au fil du temps, cependant, ne croyez toujours pas que vous entendez des choses comme celle-ci :

  • "Les calories ne comptent pas tant que vous mangez dans une fenêtre de temps de 8 heures !"
  • "Votre corps assimilera toute la malbouffe que vous mangerez après l'entraînement, car il transformera tout en muscle et non en graisse!"

Bien que le FI soit un protocole que j'ai appliqué à de nombreuses personnes avec lesquelles j'ai travaillé et utilisé, y compris moi-même, pendant de nombreuses années, je conclus ce qui suit : il n'y a pas de régime dans lequel la fenêtre de temps chevauche de quelque manière que ce soit le total quotidien l'apport calorique ou la division respective des macronutriments.

En ce sens, la base de tout régime doit passer par un apport calorique approprié, avec les macronutriments correctement ajustés.

Dans mon cas particulier, j'ai utilisé l'IF, avec une fenêtre temporelle de 8 heures dans laquelle les calories sont ingérées et j'étais 16 heures par jour sans manger. Pourquoi est-ce?

  • Il est beaucoup plus facile de préparer moins de repas
  • Il est plus facile de compter les macros, d'être plus cohérent et précis
  • Nous apprenons facilement à contrôler notre appétit et à nous sentir rassasiés après de gros repas
  • Théoriquement, certaines études soutiennent que ce serait un moyen efficace de brûler plus de graisses tenaces. Cela ne s'appliquera qu'aux personnes ayant un pourcentage de graisse très faible (<10%)

jeûne intermittent

Gros repas vs petits repas

Pourquoi est-ce que je préfère mettre les gens avec des repas plus copieux ?

Il s'agit de jouer avec le budget quotidien.

Les personnes ayant moins de calories (éventuellement en phase de coupe) bénéficient généralement, d'un point de vue psychologique, en mangeant des repas plus copieux.

Et la simplicité ?

La plupart des gens auront du mal à suivre le style de musculation des 8 repas par jour. Plus difficile sera de s'en tenir à 3-4 repas par jour, en essayant d'atteindre le même nombre de calories, avec les mêmes résultats (au moins).

Au fond, ce qui choque le plus les gens, c'est d'éviter un repas par jour, le petit-déjeuner.

Mais la vérité est que ce repas est-il vraiment si important ?

Faisons une petite analogie.

Le petit-déjeuner en anglais s'appelle "breakfast", break signifie pause et fast signifie jeûne. En ce sens, le petit-déjeuner est le repas qui rompt le jeûne de la nuit, c'est-à-dire que ce protocole ne fait que prolonger le jeûne, en faisant le premier repas à l'heure du déjeuner.

jeûne intermittent

Conclusion

Le nombre de repas par jour, ou l'heure à laquelle ils sont pris, n'a pas d'effet bénéfique sur le résultat final en termes de niveau de composition corporelle.

Par conséquent, essayez d'utiliser vos préférences personnelles à cette fin.

Créez une routine qui convient à votre vie et qui vous permet d'utiliser l'apport calorique adéquat pour vos objectifs, sans être coincé avec des heures ou des nombres limités.

Dans mon cas particulier, je vis bien avec deux repas par jour, mais je ne blâme personne qui doit les diviser en quatre ou cinq, du moment que cette division permet de garder rigueur et précision.

Bref, ce protocole en vaut-il la peine?

Ce n'est pas une formule magique, mais dans de nombreux cas, c'est un grand atout pour atteindre vos objectifs sans sacrifices inutiles, et obtenir d'excellents résultats.

Enfin, voici quelques études intéressantes liées au sujet.

Etude 1

Cette étude compare entre un repas par jour et trois repas par jour.
Les individus qui ne consommaient qu'un seul repas par jour présentaient une diminution de la masse grasse et du cortisol.

Etude 2

Cette étude conclut que manger sept repas n'augmente pas le métabolisme par rapport à manger deux repas par jour.

Etude 3

Cette étude montre qu'il n'y a pas de différences significatives dans la perte de graisse entre 3 repas par jour et 6 repas par jour.

Etude 4

Cette étude montre que la fréquence des repas n'augmente pas le métabolisme.

Etude 5

Deux repas contre six repas, encore une fois sans grandes différences.

Article rédigé par Team Sik Nutrition

[author image="https://ginasiovirtual.com/wp-content/uploads/2016/01/logo-sik.jpg" ]Team Sik Nutrition, est un récent groupe de personnes passionnées par le monde du Fitness. L'objectif de l'équipe est de guider, d'éduquer et de motiver les personnes intéressées à atteindre leurs objectifs de santé et de forme physique/performance. Tout ce partage est basé sur des faits scientifiques et l'expérience des membres de l'équipe.

Le PDG de Team Sik Nutrition est João Gonçalves. Powerlifter amateur, passionné de fitness et d'écriture d'articles.

Équipe Facebook Sik Nutrition

Site web de Team Sik Nutrition

[/auteur]

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR